contact@editions-spinelle.com
+33 (0)1 83 62 62 56

Inquiétude - Quête de soi et d’une humanité déshumanisée

Annonce

Add comment


Security code
Refresh

Inquiétude - Quête de soi et d’une humanité déshumanisée

Inquiétude - Quête de soi et d’une humanité déshumanisée

12.00 €
Réf. : Phi001-19
Auteur : David Bergeron
Livre numérique :

Quantité

Email to friend

L’être occidental est historique. L’identité émerge d’un temps créé par une quête de s’expliquer, de faire sens de nous-mêmes. À la base, il y a donc l’inquiétude liée à l’explication de soi, laquelle nous pousse à réfléchir et à agir pour nous « confirmer » ; et donc, à faire l’histoire nous identifiant individuellement et collectivement. Toutefois, cet état, cette « posture » face à nous-mêmes et à notre « réalité », est bien celle d’une quête qui n’est pas achevable. La raison est que cette recherche a pour fin d’affirmer davantage que nous-mêmes, êtres naturels que nous sommes. L’ « objet » n’étant pas, il est – notre identité – toujours à rechercher. Il y a ainsi toujours à quérir, à réaliser, pour identifier et s’identifier, alors que la réalité est ici : c’est le monde naturel qui nous permet. Parce que dépourvue d’objet, cette quête désoriente et vient créer une perte de soi, de la conscience de notre condition, ce qui alors la détruit via le rapport malsain, « faux », qui en émerge. L’Aborigène vit sa réalité de vivant, de laquelle l’Occident, l’être « historique » qui se cherche, qui vit l’inquiétude de son « être », s’est détaché. Sa réalité est la nôtre. Ainsi, cet essai philosophique cherche à éclairer la nature historique d’une perte ou rupture, d’une scission, par rapport à ce qui est la condition de tous. L’Aborigène permet alors de repenser et de retrouver ce qu’est « être humain » en communiquant, par sa vie, notre rapport réel à notre condition. Il s’agit alors de passer d’une existence constituant et communiquant une linéarité temporelle, celle de l’agir et de l’avoir – du « à réaliser » –, à une conscientisation dévoilant l’être dépendant et conditionnalisé que nous sommes.

David Bergeron est docteur en philosophie (2015). Il s’intéresse aux idées politiques en Amérique du Nord (1760-1900) ainsi qu’à leurs effets sur les représentations qu’ont les élites politiques et judiciaires de l’Autochtone. Thomas Jefferson, et en amont John Locke, sont au centre de ses recherches. La pensée aborigène dans ses aspects universels constitue un autre champ d’intérêt. Il a déjà produit un essai philosophique : Occident, modernité, illusion et repositionnement ontologique et vital suivi de Dialogue entre un aborigène et un citadin – publié à l’Harmattan en mai 2018.

Auteur

David Bergeron

Éditeur

Maison d'édition Spinelle

Genre

Philosophie (Broché 21 x 14,8 x 0,87 cm)

Nombre de pages

114

Poids

174 gr

Date de publication

8 janvier 2019

ISBN

978-2-37827-092-6