contact@editions-spinelle.com
+33 (0)1 83 62 62 56

Une large diffusion

Sur le web et en librairie

Une impression de qualité

Sur support papier et numérique

Un vrai accompagnement

Tout le long de votre vie d'auteur

Exclusivités du mois

SPINELLE AU SALON DU LIVRE DE PARIS

RETOUR EN IMAGES

Rencontres et signatures

Agenda des auteurs et invitations
Cliquez-ici

Évènements culturels

Liste de prix littéraires
Cliquez-ici

Les Actualités de Spinelle

Soyez au courant des nouveautés de l'enseigne
Cliquez-ici

Univers Des Auteurs

Hughes de Jubecourt
Découvrez l'univers
de
H. de Jubécourt
Cliquez-ici
Valérie Joëlle
Découvrez l'univers
de
Valérie Joëlle
Cliquez-ici
Sylvestre Simon
Découvrez l'univers
de
S. Simon Samb
Cliquez-ici

Suite

Extraits du catalogue

Nouvelles parutions

À paraître

Le monde de l'édition

Mieux appréhender notre environnement

Romane a quarante-deux ans. Il a réussi. Mais au fil du temps il devient plus conscient de la vacuité de son existence. Il se voulait un destin ? Il pressent qu’il n’en aura pas. Il n’a pas de descendance ; plus de famille ni d’amis. Son appétit de vivre semble le quitter : il n’a plus ni passion, ni objectif. Il n’a pas non plus de courage, ce qui le sauve du suicide mais le contraint à survivre, plutôt que vivre.
Pourtant il semble parfois exhumer quelques braises, qui rougeoient encore un peu. Alors il s’y raccroche, et les attise, avec le seul souffle qui lui reste encore, pour se soustraire aux ombres qui le dévorent.
Ces braises prennent des formes inattendues : un désir de rédemption, dans un camp de réfugiés en Mauritanie ; les yeux d’une adolescente ; la musique mystique d’un musicien sans âge. On en ressent encore la chaleur dans la rencontre d’une femme sublime de dignité.
Mais à chaque fois que Romane parvient à retrouver un peu de souffle, il chute à nouveau, plus bas encore, et les braises paraissent décliner en intensité à chaque nouvel échec. Ou est-ce plutôt le souffle ?
Lorsque Romane finit par ne plus trouver de braises sous ses propres cendres, il est victime d’un évènement majeur qui, paradoxalement, va lui offrir un sanctuaire et l’extraire de l’empire de ses ombres.

Pascal Meysson naît à Paris, mais il passe plus de la moitié de sa vie hors de France. Après des études de commerce il voyage à travers le monde. Il vit notamment au Japon, au Sénégal, à Cuba, en Afrique du Sud, et parcourt une grande partie du globe. Il s’établit à Londres il y a plus de vingt ans et y vit actuellement, avec sa femme et ses deux jeunes enfants. Il entreprend d’écrire tardivement mais il en a le désir depuis toujours. Destituer les ombres est son premier roman.

Auteurs

Pascal Meysson

Éditeur

Maison d'édition Spinelle

Genre

Roman (Broché 21 x 14,8 x 1,50 cm)

Nombre de pages

232

Poids

269 gr

Date de publication

24 décembre 2020

ISBN

978-2-37827-314-9

Destituer les ombres
Réf. Tit000A-20
18.00 €
Livre numérique :

Email to friend